Comment se constituer une force collective qui fasse contrepoids au "business as usual"?

Les citoyens sont nombreux à faire l’expérience d’une « autre chose », prêts sans doute à entendre une lecture des événements qui débouche sur des initiatives de transition. Mais la minorité qui détient les pouvoirs pèsera de tout son poids vers des privilèges accrus, donc un retour à un néolibéralisme encore plus dur. Ce sera un rapport de force, mais comment se constituer une force collective qui fasse contrepoids?

Seulement si cette expérience nouvelle permet aux citoyens d’entrevoir derrière le rideau qui leur avait si bien étalé l’économie néolibérale (vacances partout dans le monde, nourriture du monde entier à toute saison, capacité d’acheter -souvent à crédit- tout à tout moment, des messages du type « vous le méritez », « vous êtes au centre de l’attention », « réalisez vos désirs », etc), et comprendre que leur vie et ses conforts n’était qu’une vision tronquée, imparfaite, fausse et tordue de l’équilibre écologique. Le beau couple bronzant sur une plage de sable blanc avec l’océan au fond est justement une preuve de maladie de la biosphère…