Je ne comprends pas le "niveau de tragédie" que nos intervenants voient dans cette crise. Est-ce vraiment une crise? la résilience par l'acceptation du télétravail? ça me semble déplacé

Je ne comprends pas le « niveau de tragédie » que nos intervenants voient dans cette crise. Est-ce vraiment une crise? la résilience par l’acceptation du télétravail? ça me semble déplacé. Nous avons encore de l’eau courante, de l’énergie à profusion, de l’argent sur nos comptes en banque, nos balades en 4x4, nos Migros sont ouvertes, etc. il nous reste l’essentiel de notre système . Par ailleurs, la crise environnementale va nous mettre au défit d’inventer des changements autrement plus radicaux ou de subir des conséquences autrement plus graves qu’un confinement, tout désagréable qu’il est.

1 J'aime