La situation n’est-elle pas propice à mobiliser cet outil qu’est « L’initiative citoyenne européenne »

Plusieurs d’entre vous avez évoqué :

  • la dimension globale de l’épidémie ;
  • la capacité de réaction et d’accélération de la décision dans cette crise ;
  • la nécessité d’un nouveau régime, changement de paradigme ;

La situation n’est-elle pas propice à mobiliser cet outil qu’est « L’initiative citoyenne européenne » (un million de citoyens européens résidant dans un quart des États membres de l’Union peuvent inviter la Commission à présenter une proposition d’acte législatif qu’ils jugent nécessaire) ?